Robinet à bouffe et boulimie mécanique

Une nouvelle technique pour faire maigrir l’obèse vient de naître aux Etats-Unis : l’aspirateur à bouffe. Son principe est simple : bouffez, puis aspirez vous l’estomac proprement avec votre petit appareil dédié, vous évitez ainsi 30% des calories. Pas besoin d’apprendre à gérer vos émotions sans nourriture, pas besoin de consulter pour vos troubles du comportement alimentaire, inutile de déployer des fonds pour l’éducation à l’alimentation, pas la peine de parler de rééquilibrage alimentaire, on vous installe un robinet directement dans l’estomac, relié à un tuyau qui ressort sur votre abdomen. Il ne vous reste plus qu’à brancher votre Tornado, et voilà, bol alimentaire aspiré, même plus besoin de s’enfoncer les doigts.

Voyez par vous même :

Au delà de la contrainte physique : il faut accepter de vivre avec un tuyau qui sort de l’estomac, et se balader ad vitam avec tous l’attirail de vidange dans un sac moche, au delà de la violence même de l’acte, se vidanger, simplement, chez Gras Politique on n’arrive pas à croire qu’on présente cette solution comme une possibilité d’amélioration de la vie des gros-ses. 

Penser que l’obésité n’est qu’un problème de vases communiquants est une erreur. L’obésité est un trouble polymorphe, qui rassemble pêle mêle  une maladie inflammatoire des cellules graisseuses , les troubles du comportement alimentaire, l’héritage culturel et génétique , des différences selon le type d’obésité, l’accès ou non à de la nourriture saine et de qualité à des prix abordables, la possibilité de cuisiner ou non, bref, c’est un sacré bordel, souvent abordé par le petit angle réducteur du ‘TU BOUFFES DE LA MERDE’.

La majorité des personnes qui souffrent d’obésité souffrent également de troubles du comportement alimentaire, comme l’hyperphagie ou la  boulimie vomitive ou non. Les personnes obèses peuvent également souffrir d’anorexie, mais personne ne s’en émeut vraiment, elles restent souvent grosses, donc CA VA. Donner un aspirateur à estomac à une personne souffrant de TCAs, c’est un peu comme donner du chocolat à un chien. Il va adorer, mais ça va aussi le tuer. CQFD.

Quel message les soignant-es nous envoient ils-elles avec ce nouvel instrument de torture ? Est ce donc cela l’avenir, des hordes de gros-ses qui font la queue aux gogues pour se vidanger ? TouTEs tuyauté-es, touTEs minces ? Le grotesque de la scène ne manquera pas de vous échapper.

Chez Gras Politique, on reste fidèle à notre esprit DIY et on vous propose donc de fabriquer votre propre vidangeur. Il ne manquera plus qu’à vous trouer le bide, mais avec une bonne perceuse et un peu de bétadine, c’est à la portée de tout le monde … Faut savoir ce qu’on veut non ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s