C’est quoi la grossophobie ?

La grossophobie est l’ensemble des discriminations vécues par les personnes grosses en raison de leur apparence physique. Elle s’exprime dans tous les domaines de la vie : familial, intime, santé, professionnel, social.

Mais pourquoi vous ne choisissez pas de maigrir ?

Pour beaucoup de personnes grosses, maigrir n’est pas une possibilité. Nous avons connu le cycle des régimes restrictifs, l’effet yoyo dévastateur pour nos têtes et pour nos corps. Nous souffrons de troubles du comportement alimentaire.

Et pour certaines personnes, maigrir n’est pas une priorité de vie. Elles se sentent bien dans leurs gros corps, et c’est un choix que nous respectons.

Mais pourquoi vous ne vous faites pas opérer ?

Les opérations de chirurgie bariatrique telles le By-Pass ou la Sleeve Gastrectomie ne sont pas des actes médicaux légers. Nous encourageons les personnes qui suivent strictement les protocoles en place, et qui correspondent parfaitement aux indications de ces chirurgies dans leur désir d’opération. Nous pensons néanmoins que la chirurgie doit rester une proposition faite aux personnes grosses souffrant de leur poids et des comorbidités associées, elle n’est pas l’unique réponse que le corps médical doit donner au problème de l’obésité.

C’est à vous de changer, l’obésité est nocive pour la santé, la société ne doit pas s’adapter aux personnes grosses !

Chez Gras Politique, nous pensons le problème des corps gros dans la société de manière politique. Nous pensons que les personnes grosses ont le droit au mêmes droits, aux mêmes soins, aux mêmes opportunités que les personnes minces. Nous ne pensons pas qu’il soit souhaitable d’être en obésité ou d’être gros-se. Nous affirmons que notre corps nous appartient, et que nous avons toute notre place dans la société. Nous réclamons donc les mêmes droits que les autres personnes, dans tous les domaines de la vie. Un-e gros-se n’a pas à rendre compte de son état de santé ou de son bol alimentaire. C’est une personne libre de ses choix.

Gras Politique pense que le gouvernement a une part de responsabilité dans la grossophobie ambiante. Les politiques de santé publique et d’équipements des hôpitaux de tiennent pas compte de l’évolution de la société et des 19 % de Français-es en surpoids à ce jour. L’Éducation nationale ne forme pas ses professeurs et ses personnels à traiter de la discrimination grossophobe et stigmatise parfois les élèves gros-ses. D’autre part, la corrélation entre obésité et pauvreté est désormais bien connue mais le gouvernement ne met rien en place dans ce sens.

Lutter contre la grossophobie, c’est faire la promotion de l’obésité !

Gras Politique ne fait absolument pas la promotion de l’obésité. Nous avons conscience de la réalité de l’impact de ce symptôme sur les grands obèses comme des difficultés supplémentaires que le vivre gros induit.

Gras Politique n’est pas contre l’amaigrissement. Nous soutenons les personnes qui souhaitent maigrir et qui le font dans la bienveillance envers leurs corps et leurs esprits.

Nous nous élevons contre les méthodes d’amaigrissement qui mettent les gros-ses en échec de manière claire et documentée : régimes restrictifs, interdictions alimentaires farfelues, stigmatisation des enfants gros, opérations bariatriques hors parcours médical contrôlé. Nous nous révoltons aussi contre les personnes qui gagnent de l’argent avec la souffrances de ceux-celles qui souhaitent maigrir et qui exploitent les gros-ses avec des solutions d’amaigrissement dangereuses.

Est ce que je peux venir aux activités si je suis en train de maigrir / de faire un régime / j’ai été opéré-e ?

Bien sûr. Nous accueillons toutes les personnes, sans jugement sur leur démarche. Nous n’avons pas de solution miracle d’amaigrissement à te proposer, mais nous serons heureuses de partager un moment avec toi, dans la bienveillance et le respect de ton choix. Nous pourrons te proposer des espaces safe de bien être qui t’aideront peut-être dans ton parcours.

Est ce que je peux venir aux activités si je ne suis pas en surpoids ?

Gras Politique est un collectif queer, féministe, et anti-grossophobie. Certains de nos espaces, comme le Yogras, accueillent volontiers les personnes non grosses. D’autres, comme les groupes de parole, ont des thématiques centrées autour de la grossophobie subies, les personnes qui ne connaissent pas cette discrimination ne sont donc pas concernées.

Tu as peut-être beaucoup maigri, et tu souffres encore de la grossophobie que tu as pu subir, il n’y a pas de réponse générale, mais des cas particuliers.  Si tu as un doute, n’hésite pas à nous demander !

En tant que collectif féministe, quelles sont vos positions sur les sujets clivants comme la prostitution et le foulard ?

Gras Politique soutient les travailleur-se-s du sexe et milite à leurs côtés pour qu’ils-elles accèdent enfin à des droits et à la protection sociale nécessaire à leur activité.

Gras Politique soutient les personnes qui souhaitent porter un foulard considérant que personne ne peut dicter à quiconque la manière dont elle doit choisir ses convictions ou ses vêtements.

Pourquoi certains de vos événements sont-ils en mixité choisie ?

Nous sommes un collectif politique, queer et féministe. Nous connaissons donc bien les rouages de la domination masculine dans la vie des femmes – et particulièrement des femmes grosses. Nous sommes aussi sensibles aux discriminations subies par les personnes non-binaires et transgenres. Nous souhaitons donc accueillir les femmes et les minorités de genre dans des espaces dépourvus de domination masculine, de virilisme et d’oppression sexiste quand cela nous semble nécessaire.

Gras Politique c’est donc uniquement pour les femmes grosses ?

Pour le moment, les bénévoles qui font vivre Gras Politique sont des femmes grosses, et l’angle féministe de notre lutte nous impose de proposer principalement des activités aux femmes et aux minorités de genre.

Nous sommes néanmoins en train de réfléchir à l’ouverture de notre collectif aux revendications des hommes gros, qui souffrent également de grossophobie. Certains de nos groupes de parole sont proposés en mixité. Pour l’instant, aucun homme n’est encore venu 🙂.

Si tu es un homme gros, allié féministe et queer, et que tu as envie de travailler avec nous, n’hésite pas à nous envoyer un message.

Est ce que vous intervenez dans les écoles / entreprises / associations / formations de soignant-es ?

Oui. Selon nos disponibilités, nous intervenons avec plaisir auprès de groupes pour les sensibiliser à la discrimination grossophobe et au sexisme. Notre expérience nous montre que ces rencontres permettent de changer le regard des participant-es sur les personnes grosses.

Je veux rejoindre Gras Politique !

Si tu es en région parisienne, n’hésite pas nous rejoindre lors d’un événement et à nous en parler, nous recherchons toujours des militant-es ! Tu peux aussi nous écrire ou nous contacter par les réseaux sociaux.

Si tu n’es pas en région parisienne, tu peux participer activement à Gras Politique en écrivant, en animant les réseaux sociaux, en faisant de la veille ou de la recherche, des illustrations, des créations …. Écris-nous !

Tu peux aussi avoir envie de créer ta structure dans ta ville ou ta région. Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à nous écrire.

Publicités